Après le 5e incendie criminel dans des agences de banque, les distributeurs de billets seront fermés la nuit

Le feu a été bouté, dans la nuit de jeudi à vendredi, à un guichet automatique d’une banque à Seneffe, en province du Hainaut. C’est le cinquième incendie criminel provoqué par une explosion en peu de temps en Belgique. Les précédents avaient eu lieu en Flandre. La Fédération belge du secteur financier, Febelfin, tenait une réunion ce vendredi au cabinet du ministre de l’Intérieur Jan Jambon. Résultat: les distributeurs dans les agences seront dorénavant fermés la nuit.

Après la Flandre, c’est au tour de la Wallonie d’être touchée par des attaques de distributeurs automatiques de billets de banques. Plus précisément à Seneffe, dans le Hainaut, où les pompiers nivellois et leurs collègues de La Louvière ont été appelés à intervenir vers 2h40 dans la banque ING située le long de l'avenue de la Motte Baraffe (photo ci-dessous).

Des individus venaient de bouter le feu à un distributeur de billets qui a été fortement endommagé. "Le laboratoire s’est rendu sur place", indiquait le parquet de Charleroi.

De telles attaques s’étaient déjà produites récemment en Flandre. Plus précisément contre un bureau de Bpost à Boechout, en, province anversoise, mais aussi contre des distributeurs de billets à Kinrooi, Buggenhout et Tielt-Wingene. Les auteurs ont chaque fois fait usage de gaz pour faire exploser les guichets automatiques.

Concertation d’urgence

La Fédération belge du secteur financier, Febelfin, tenait une réunion ce vendredi matin avec les banques belges, en particulier avec les responsables de la sécurité des établissements. Des contacts étaient également pris dans l'après-midi avec le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA).

Un appel à une concertation avait déjà été lancé par Febelfin la semaine dernière auprès du ministre Jambon, mais aussi du ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V) et des services de police et de sécurité. Une réunion est prévue vendredi prochain, le 22 juin.

Durant la concertation entre le secteur bancaire, le ministère de l'Intérieur, la police et la Justice, les grandes banques BNP Paribas Fortis, KBC, ING et Belfius, ainsi que Bpost banque, ont finalement décidé que les distributeurs d'argent installés dans les agences seront inaccessibles à partir de 23h.