Les Affaires Etrangères autorisent Bemba à revenir en Belgique

L'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba (photo) est autorisé à revenir en Belgique, où réside sa famille. "Les autorités belges ont répondu favorablement à la demande de la Cour pénale internationale de La Haye de permettre le séjour de monsieur Bemba en Belgique", a indiqué jeudi soir le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, par voie de communiqué.

Les démarches pratiques seront entreprises à cet effet dans les jours à venir, précisent les Affaires Etrangères. Jean-Pierre Bemba a été acquitté sous conditions en appel, vendredi dernier, devant la Cour pénale internationale (CPI). En première instance, il avait été condamné à 18 ans de prison.

Son procès, ouvert à La Haye en novembre 2010, était le premier de la CPI mettant en avant la responsabilité d'un commandant militaire quant à la conduite des troupes sous son contrôle. Bemba était poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, liés à des faits commis en République Centrafricaine.

L'ancien chef de guerre a passé la dernière décennie dans le centre de détention de la CPI situé dans le quartier balnéaire haguenois.

Sa demande de revenir en Belgique, à la suite de l’acquittement sous conditions, a été acceptée par le ministre Reynders. L’épouse et les enfants de Jean-Pierre Bemba résident dans une villa à Rhode-Saint-Genèse, une commune à facilités située en Brabant flamand.