Des pierres de l’ancienne gare de Hal revendues pour…0 euro

Tobias Vandenbosch a pu acquérir les anciennes pierres bleues de l’ancienne gare de Hal (Brabant flamand) pour zéro euro lors d’une vente aux enchères.

Cet habitant de Lembeek (Brabant flamand) dispose d’un terrain assez grand pour entreposer toutes les pierres d’ornement de l’ancienne gare de Hal.

L’ancienne gare -qui datait de 1887 et était de style néo-Renaissance flamande- avait dû faire place, en 1993, à une nouvelle gare lors construction de la ligne à grande vitesse Bruxelles-Paris-Londres.

A la demande du service du patrimoine et d’associations d’architecture l’ancienne gare avait été démontée pierre par pierre afin d’un jour être reconstruite à l’identique.  Toutefois les pierres de la gare avaient été entreposées dans une prairie et le projet de reconstruction abandonné.  Aujourd'hui, le nouveau parc à conteneurs de Hal doit être construit à cet endroit et les pierres doivent donc être retirées.

Tobias Vandenbosch, qui est originaire de Hal, voulait que ces anciennes pierres soient conservées. Comme il n’ignorait pas que leur transport coûterait beaucoup d’argent il a fait une offre de zéro euro. Comme ce fut la seule offre lors de la vente aux enchères, la ville l’a acceptée.

"Ce sont d'énormes quantités de pierres, plus de 73 mètres cubes. Pendant six jours, cinq hommes ont dû placer les pierres manuellement sur des palettes. Actuellement, il y a déjà 156 palettes pleines de pierres ", a déclaré Tobias Vandenbosch à Radio 2 (VRT).

Tobias Vandenbosch, qui travaille pour une agence de design, voudrait que ces pierres reviennent à Hal, par exemple en les utilisant dans la construction de nouveaux ponts ou de bancs pour la gare ou dans d'autres nouveaux projets de mobilier urbain.