Nicolas Maeterlinck

75% des automobilistes flamands convaincus par les radars tronçons

Alors que 75% des automobilistes flamands trouvent que les radars tronçons sont d'une bonne façon d'exercer des contrôles de vitesse, les automobilistes wallons sont beaucoup moins convaincus de l'impact positif de ces radars sur la sécurité routière, selon le baromètre de mobilité publié dimanche par l'organisation flamande pour le trafic, VAB. Ainsi, seulement 49% des automobilistes wallons trouvent qu'il s'agit d’une bonne façon d'exercer des contrôles de vitesse.

Contrairement aux radars fixes qui contrôlent la vitesse instantanée d'un véhicule, les radars tronçons sont composés de deux caméras infrarouge distantes couplées à des détecteurs de vitesse qui enregistrent les plaques d’immatriculation, l'heure de passage au dixième de seconde près et les vitesses instantanées des véhicules au départ et à l'arrivée d'un tronçon contrôlé. Un système de traitement de l'information calcule alors sans marge de tolérance la vitesse moyenne entre les deux passages.

Dans son baromètre de la mobilité, la VAB a demandé l'avis de 2.000 Belges sur les radars tronçon. Il en ressort que presque 1 automobiliste wallon sur 2 (46%) trouve judicieuse l'installation de radars tronçon sur les autoroutes. Les Flamands sont nettement plus favorables aux radars tronçon avec 75%.

Selon 4 automobilistes wallons sur 10 (39%), les radars tronçon n'ont pas seulement un impact positif sur la sécurité routière, mais aussi sur la fluidité du trafic : selon eux, la circulation est plus homogène et par conséquent moins sujette aux d'embouteillages. Du côté de la Flandre, 55% des chauffeurs soulignent un impact positif sur la fluidité du trafic.

Vias : "Moins d’accidents graves grâce aux radars tronçon"

De plus, les chiffres de l'Institut Vias montrent qu'il y a moins d'accidents graves grâce aux radars tronçon. Si les radars fixes réduisent d'un cinquième le nombre total d'accidents corporels, avec les radars tronçon, il y a une diminution de 30 % du nombre total d'accidents corporels et de 56 % des accidents dans lesquels une personne meurt ou est grièvement blessée, selon Vias.

Toujours selon Vias, une évaluation du radar tronçon de 7 kilomètres sur l'autoroute E40 entre Wetteren et Erpe-Mere a montré que le nombre d’excès de vitesse a diminué de 71 % et le nombre d’infractions graves de 85 %. De même, dans une grande zone avant et après cette zone de contrôle, la vitesse et le nombre d'infractions ont diminué.
 

Les plus consultés