Le bureau de la N-VA visé par un acte de vandalisme à Hal

Le bureau de la N-VA à Hal a été visé par un acte de vandalisme ce week-end. Un texte a été tagué sur les vitres du bâtiment, et la bannière du parti nationaliste flamand a été dérobée. C’est la deuxième fois que la N-VA est visée par des déprédations à Hal. D’autres locaux du parti avaient déjà connu le même sort ailleurs dans le Brabant flamand.

L’acte de vandalisme a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi. Des inconnus ont tagué sur la façade du local de la N-VA la phrase ‘Wie zaait zal het oogsten’ (Qui sème le vent récolte la tempête). La bannière du parti a par ailleurs été dérobée.

La section de Hal des nationalistes flamands a prévenu la police. "Nous déplorons cette attaque lâche qui vise notre parti", a déclaré Benjamin Swaelens. "Nous sommes pour la liberté d’opinion, mais ce n’est pas une raison d’endommage notre façade".

Il y a quelques semaines, la bannière du local avait déjà été dérobée une première fois. Les bureaux de la N-VA de Beersel et Gooik, également dans le Brabant flamand, avaient, eux-aussi, déjà fait l’objet d’actes de vandalisme.