BELGA/HANDOUT

Un investissement de 1,25 milliard d’euros pour améliorer la qualité de vie autour du ring d’Anvers

Les autorités flamandes ont trouvé un accord sur l'utilisation de 1,25 milliard d'euros pour financer dix-huit projets d'aménagement du ring d'Anvers et de ses environs. Cet accord, conclu entre le gouvernement flamand, la ville d'Anvers et le port, va permettre de recouvrir 3,25 kilomètres de ring, mais également de financer des projets destinés à faciliter l'usage du vélo, ainsi que la création d'une zone verte de 400 hectares. Les différents projets seront réalisés dans le cadre du bouclage du ring d'Anvers, le méga-projet de la liaison Oosterweel.

L’accord a été annoncé à l'issue d'une réunion du comité de pilotage du projet Oosterweel. Il soutiendra au total 18 "projets de qualité de vie" qui seront développés sur et autour du ring.

Le gouvernement flamand s’était mis d’accord en mars dernier sur le dossier du Oosterweel, longtemps bloqué par plusieurs groupes d’action. Ce lundi, il a annoncé débloquer 1 milliard d’euros en faveur de plusieurs projets d’aménagement. De leur côté, la Ville et le port d’Anvers investissent au total 250 millions d’euros.

Le ring ne sera pas encore intégralement recouvert, comme l’exigeaient les groupes d’action. "Ceci n’est que le début", a souligné le ministre de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA), ajoutant qu’il s’agissait d’un "sérieux investissement".

Parmi les projets financés, outre le recouvrement partiel du ring, on retrouve notamment la mise en place de plusieurs infrastructures pour diminuer les nuisances sonores. Le parc situé autour du Noordkasteel va être muni d’un bassin. Au niveau du canal Albert, une liaison cycliste sera construite, et un investissement sera accordé pour permettre la "continuité écologique" de la zone verte. Des "tampons verts" verront également le jour au niveau de Berchem et de Wilrijk, tout comme plusieurs ponts pour vélos.