AFP or licensors

L’entreprise à l’origine de la crise du fipronil est en faillite

L’entreprise installée à Weelde, une commune rattachée à Ravels en Campines anversoises, a fait aveu de faillite. Il s’agit d’un conséquence directe de la crise du fipronil, qui a vu des œufs destinés à la consommation contaminés par un désinfectant. Le tribunal du commerce de Turnhout a désigné un curateur.

Agro Remijsen, l’entreprise de l’homme d’affaire Patrick Remijsen qui possède Poultry-Vision, a fait aveu de faillite. Elle aurait livré du fipronil à deux Néerlandais qui l’ont illégalement utilisé pour combattre les acariens dans des batteries de poulets destinés à la consommation humaine.

Il s’agit du début d’un scandale sanitaire qui a frappé toute l’Europe. Des centaines d’élevages de volailles en Belgique et aux Pays-Bas ont dû fermer un temps leurs portes. Et leurs œufs ont été retirés des rayons de supermarchés.

Une enquête judiciaire vise encore l’entreprise, qui fait l’objet de demandes de dédommagements s’élevant à plusieurs millions d’euros. C’est la raison pour laquelle le propriétaire a demandé la faillite.

AFP or licensors