Alerte à la sécheresse dans 137 communes flamandes

Pour la première fois depuis le début de la sécheresse qui touche la Flandre, le code d'alerte jaune est activé dans les provinces du Brabant flamand, de Flandre occidentale et orientale. Cela signifie que la demande en eau du robinet menace de dépasser l'offre. "Nous devons veiller à ce que la demande n'augmente plus ou cela posera des problèmes d'approvisionnement", explique jeudi soir Carl Heyrman, le directeur d'Aqua Flanders.

La phase de vigilance a été définie en consultation avec l'Agence flamande de l'environnement. Toutes le communes de Flandre occidentale et orientale sont concernées par l'avertissement, à l'exception d'Alveringem, Beveren, La Panne, Coxyde, Nieuport et Furnes. En Brabant flamand, le code jaune concerne les communes d'Affligem, Asse, Biévène, Dilbeek, Gammerages, Gooik, Hal, Herne, Lennik, Liedekerke, Pepingen, Roosdaal, Rhode-Saint-Genèse, Sint-Pieters-Leeuw et Ternat.

Les habitants sont invités à ne pas gaspiller l'eau, notamment en prenant une douche au lieu d'un bain. Il est déconseillé de laver sa voiture, nettoyer sa terrasse ou encore remplir sa piscine. Pendant la phase de vigilance, il est pas interdit d'utiliser l'eau du robinet pour des usages non essentiels. "Mais nous devons éviter qu'une interdiction doive être introduite par le gouverneur. C'est notre préoccupation", explique Heyrman.

Plus d'informations sur  le site des autorités flamandes waterinfo.be 

Ci-dessous, les communes en jaune sont celles où l'alerte est de mise.

Pas de pénurie d'eau en Région bruxelloise

Même s'il est toujours conseillé d'utiliser l'eau avec parcimonie, aucune pénurie n'est constatée en Région bruxelloise, indique de son côté Vivaqua. 

A Bruxelles, "la consommation en eau a augmenté ces derniers jours de 15 à 20%. En raison des fortes chaleurs, les gens prennent deux douches au lieu d'une, arrosent davantage leur jardin, etc. La demande est donc momentanément plus importante que les ressources disponibles mais cela ne devrait pas durer. Les écoles seront fermées dès demain/samedi, les congés du bâtiment débutent le 2 juillet et les premiers départs en vacances ont lieu dès ce vendredi soir. La demande en eau va donc diminuer dans les prochains jours."

La Région bruxelloise est approvisionnée en eau par 26 sites de captage, dont deux sont situés sur le territoire bruxellois, dans le bois de la Cambre et la forêt de Soignes, les autres étant situés en Wallonie. Depuis la réorganisation de Vivaqua début 2018, Bruxelles n'est plus approvisionnée par des captages situés en Flandre, ajoute le gestionnaire de l'eau dans la capitale. "Les nappes ne sont certes pas en capacité maximale, mais la situation n'est pas alarmante", assure Vivaqua. "Aucune restriction n'est à l'ordre du jour pour le moment."