MBE-Photography

Maladie de Newcastle : des mesures pour les détenteurs amateurs de volailles

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) impose à partir de lundi prochain, et pour une période de 30 jours reconductible, de nouvelles mesures aux détenteurs amateurs de volailles afin de stopper l'évolution épidémiologique de la maladie de Newcastle. Celle-ci a été confirmée chez des poules de dix particuliers différents en Belgique au cours des huit dernières semaines.

Tous les hobbyistes détenteurs des espèces d'oiseaux concernées se voient ainsi interdire l'échange, la vente ou le don de poules, dindes, pintades, canards, oies, cailles, pigeons à l'exception des pigeons de course, faisans, perdrix et oiseaux coureurs.

Ils ne peuvent pas non plus participer à des rassemblements (marchés, expositions ou foires), sur tout le territoire. Le virus de la maladie de Newcastle est très contagieux et peut contaminer toutes les espèces de volailles et d'oiseaux.

En cas d'infection par une souche très agressive, des symptômes nerveux (dont celui du torticolis) et une grande mortalité surviennent, précise l'Afsca dans un communiqué. L'homme n'est pas sensible à cette maladie et la consommation d'œufs ou de viande de volaille ne comporte dès lors aucun risque, assure encore l'agence.

Cette dernière souligne encore que la vaccination est la seule mesure de prévention valable contre la maladie, aussi appelée "pseudopeste aviaire".