Le mois de juin aura été "exceptionnellement sec"

Le mois qui vient de s’achever aura été exceptionnellement sec, avec un total de 15,8 millimètres de précipitations contre 71,8 mm un mois de juin normal, selon le bilan climatologique de l'Institut Royal de Météorologie diffusé ce dimanche. C'est un nouveau record depuis 1981, indique l'IRM.

La pluie a par ailleurs été inégalement répartie sur le mois puisqu'il n'a pas plu les dix derniers jours de juin à Uccle, une première depuis 1995. Plus de la moitié de la pluie (8,4 mm) le mois dernier est tombée le 1er juin. L'IRM n'a recensé que quatre jours de précipitations contre 15 jours en moyenne.

"Il s'agit du deuxième mois d'affilée avec un total de précipitations exceptionnellement bas." Ces deux derniers mois, la plupart des précipitations ont été causées par des averses orageuses. Cela a pu occasionner localement de grandes différences de quantités de précipitations, note encore l'Institut.

Le nombre de jours d'orages était par ailleurs "très anormalement faible", avec 7 jours contre 12,7 pour la normale. Il a fait très anormalement chaud à Uccle avec une température moyenne de 18,1 degrés, contre 16,2 degrés en moyenne.

Les moyennes des maxima et des minima ont atteint respectivement 22,5 degrés (normale: 20,6 degrés) et 13,5 degrés (normale: 11,9 degrés), soit une valeur anormalement élevée et une valeur très anormalement élevée.