Belga

Le port du voile désormais permis dans toutes les écoles de Gand

Les jeunes filles musulmanes qui suivent les cours dans une école de la ville de Gand auront, dès la prochaine année académique, officiellement le droit de porter le voile. Jusqu’ici, chaque école avait son propre règlement. Dorénavant, l’interdiction du port du voile sera encore possible, mais elle devra se baser sur des arguments sérieux. 

La décision a été prise par l’échevine gantoise de l’Enseignement, Elke Decruynaere (Groen), sur base d'un jugement du tribunal de Tongres, qui a récemment estimé qu’un groupe de filles de deux écoles de Maasmechelen avait bien le droit de porter le voile au sein de leur établissement scolaire.

"La nouvelle règle est que les écoles peuvent sereinement permettre le port du voile. Chaque établissement peut encore l’interdire, mais il devra avancer de sérieux arguments pour ce faire", a commenté l’échevine.

D’après Elke Decruynaere, une règle univoque était nécessaire à Gand. "La formulation de chaque règlement scolaire était différente. Dans certaines écoles, rien n’était mentionné. Dans d’autres, il existait une interdiction, qui n’a pas été maintenue. Ailleurs, l’interdiction de porter le voile ne comptait qu’au sein même des bâtiments. La situation était donc très divergente, et n’était en outre pas en accord avec la juridiction", souligne-t-elle.  

Le nouveau règlement de la ville de Gand entrera en vigueur lors de la prochain rentrée scolaire.