Le nombre de faillites n’a jamais été aussi réduit depuis 10 ans en Flandre

La Flandre et la Wallonie ont connu leur meilleur premier semestre depuis 10 ans en matière de faillites d'entreprises, a indiqué le bureau d'informations commerciales Graydon. A l'inverse, Bruxelles a vu un nombre record d'entreprises mettre la clef sous le paillasson. La Région capitale voit pourtant ses chiffres du chômage continuer à baisser.

Le nombre de faillites a baissé de 7,74% en Belgique sur les six premiers mois de l'année 2018, pour passer à 5.300. En Flandre, la baisse atteint 12,4%, pour un total de 2.522 faillites. En Wallonie, elle est même de 17,34%, passant à 1.239 faillites.

Par contre, à Bruxelles, le nombre de faillites a atteint un record absolu, avec une hausse de 14,8% au premier semestre pour un total de 1.519 faillites.

Au niveau des secteurs, 937 entreprises actives dans l'horeca ont fait faillite, ce qui représente une baisse sensible de près de 20%. Le secteur horeca laisse ainsi la peu enviable première place du classement du nombre de faillites au secteur de la construction, qui a connu une augmentation de 3,3%, avec un total de 995 faillites.

Le chômage en régression à Bruxelles

Le taux de chômage global à Bruxelles s'élevait fin juin à 15,8%. Il enregistre ainsi une 44e baisse consécutive et son niveau le plus bas depuis 15 ans, se félicite ce mardi l'agence bruxelloise pour l'emploi Actiris.

En juin 2017, le taux de chômage à Bruxelles atteignait 16,4%. Fin juin 2018, la Région de Bruxelles-Capitale comptait 88.541 chercheurs d'emploi inoccupés (DEI), soit une diminution de 3.019 personnes par rapport à l'année précédente (-3,3%).

Du côté des moins de 25 ans (18-24 ans), 7.878 chercheurs d'emploi ont été recensés, soit 657 de moins qu'un an auparavant (-7,7%). Ce qui correspond à un taux de chômage de 20,6% pour cette tranche d’âge.