Les bars de plage s’engagent à diminuer l’usage d’objets en plastique

Le secrétaire d'Etat pour la Mer du Nord Philippe De Backer (Open Vld) et les bars de plage ont signé samedi une déclaration d'engagement dans le sens d'une réduction des objets en plastique à usage unique pour éviter l'accumulation de déchets sur les plages et dans la mer. Avec quelques volontaires, le secrétaire d'Etat a même entrepris de "nettoyer" la plage de Nieuport.

Les bars de plage s'engagent via le document signé à tenter d'utiliser moins de pailles, couverts ou assiettes en plastique, objets à usage unique qui remplissent les poubelles mais se retrouvent aussi bien souvent sur la plage ou dans les flots. Des actions de sensibilisation envers les touristes seront aussi entreprises.

"Ce n'est pas normal d'utiliser du plastique quelques secondes, alors qu'il lui faut ensuite une éternité pour se désagréger", a commenté Philippe De Backer en marge de l'action. "Cela détériore en plus la faune et la flore, les animaux pouvant s'y retrouver coincés ou étouffer. Évitons que la plage ne devienne une poubelle".

Le plastique dans les océans est déjà un problème d'ampleur mondiale, avec 13.000 éléments en plastique flottant par kilomètre carré d'eau. Cette triste moyenne est meilleure, comparativement à la situation mondiale, dans la Mer du Nord: 3.875 par kilomètre carré. Des actions de ramassage sur les plages sont déjà menées, mais tout effort supplémentaire est bienvenu, a souligné samedi Carl Sabbe de la fédération flamande des sports nautiques.

Copyright 2016 The Associated Press. All rights reserved.