Foto Kurt

Geert Bourgeois souhaite voir la Flandre dotée de son propre musée national

La Flandre mériterait d'avoir un musée de son histoire et de sa culture nationales, a plaidé mardi soir le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA), dans son discours officiel à l'occasion de la Fête de la Communauté flamande.

Dans cette allocution, Geert Bourgeois rappelle l'existence du musée de Frise aux Pays-Bas ou le projet d'un musée de l'histoire de la Bavière en Allemagne. Le chef de l'exécutif explique longuement les raisons pour lesquelles à ses yeux la Flandre constitue bien une nation.

"Le temps n'est-il pas venu de suivre ces exemples et d'autres encore, et de créer un musée qui montre d'une manière scientifiquement responsable, et avec les formes et techniques muséales modernes, comment la Flandre est devenue l'entité culturelle, sociologique et politique qu'elle est aujourd'hui ? ", demande M. Bourgeois.

"Nous avons en Flandre de magnifiques musées sur les thématiques les plus diverses, mais aucun qui ne fasse vivre notre histoire et notre culture dans sa plus large signification, qui montre comment la Flandre a pris forme et ce qu'elle a de particulier", poursuit-il.

Ce projet devrait être celui du prochain gouvernement flamand, selon M. Bourgeois.

Le chef du gouvernement flamand est aussi revenu sur la question catalane. "Je ne peux pas accepter qu'en 2018, dans un État membre de l'Union européenne, des élus du peuple et des ministres soient poursuivis et se retrouvent en prison depuis neuf mois, alors qu'ils n'ont commis aucun fait de violence, et qu'il n'ont jamais appelé à cela. Il est grand temps de confronter cet état des choses à la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne", a-t-il affirmé.