BELGA/MAETERLINCK

1,6 million de conducteurs verbalisés pour excès de vitesse l’an dernier

L’an dernier environ 1,6 million de conducteurs ont été pris pour excès de vitesse. L’information est révélée par le quotidien Het Laatste Nieuws. Par rapport à 2016, il s’agit d’une augmentation de 25%. L’une des raisons de cette augmentation est la hausse du nombre de contrôles sur les autoroutes.

En 2017, pour être précis, 1.595.991 conducteurs ont commis un excès de vitesse. Ce qui donne en moyenne un peu plus de 4.370 par jour. C’est ce que révèlent les chiffres du ministre de l’Intérieur jan Jambon (N-VA). Par rapport à 2016, il s’agit d’une augmentation de 27,5%.

Selon le député Brecht Vermeulen (N-VA), cette hausse est due principalement à l'augmentation du nombre de radars tronçons. "D'importants investissements ont été réalisés dans un nouveau type de caméra avec reconnaissance des plaques minéralogiques, utilisée par exemple pour les radars tronçons. Mais les investissements des zones de polices locales ont également permis de s'assurer qu'il y ait plus d'opérations de contrôle de vitesse à d'autres endroits que sur les routes principales".

C’est surtout sur l’autoroute E40 en direction de Bruxelles et sur la E17 en direction d’Anvers que de très nombreux automobilistes ont été flashés grâce aux radars tronçons. Au cours des prochains mois ce type de contrôle sera encore étendu.

Par ailleurs, de moins en moins de conducteurs se font encore prendre là où se trouvent des radars fixes. "Il s’agit d’une technologie plus ancienne avec une pellicule de caméra, ce qui est de moins en moins utilisé", explique Brecht Vermeulen. "Les automobilistes ont aussi tendance à freiner à l’approche de ce genre de radar fixe".