Un camion transportant des déchets issus de la production de drogue découvert à Genk

La police de la zone (CARMA) dans le Limbourg a découvert sur la Evence Coppéelaan à Genk, un camion transportant des déchets issus de la production de drogues. Ce camion muni de fausses plaques néerlandaises avait attiré l’attention des policiers car il était mal garé.

Lors de la vérification, les policiers ont découvert que les portes du camion n’étaient pas verrouillées. Les agents ont découvert à l’intérieur de l’espace de chargement environ septante barils contenants des déchets chimiques. Après cette découverte l’avenue a été fermée à la circulation. Les pompiers sont intervenus sur les lieux pour vérifier que la cargaison ne présentait aucun danger. Mais il n’y avait aucune fuite et aucun risque d’explosion.

Une section spécialisée du laboratoire judiciaire a enquêté sur l’origine de ces déchets et a pu établir qu’il s’agissait d’environ 8.000 litres de produits résiduels provenant d’un laboratoire où l’on pense qu’étaient fabriquées des amphétamines.

Les barils ont été vidés et nettoyés par la Protection civile, ensuite le camion a pu être évacué. Le parquet du Limbourg va poursuivre sont enquête pour déterminer l’origine de ces déchets chimiques.