Pieter Timmermans, Luc Cortebeeck et Marie Gillain honorés par le Roi

L'actrice Marie Gillain, l'administrateur délégué de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) Pieter Timmermans et l'ex-président du syndicat chrétien CSC Luc Cortebeeck, figurent parmi les personnalités distinguées par le Roi cette année.

L'actrice et comédienne liégeoise de 43 ans, César du meilleur espoir féminin en 1991 pour la comédie "Mon père ce héros", et qui a enchaîné depuis les prestations cinématographiques et théâtrales, a été faite commandeur de l'Ordre de la Couronne. Marie Gillain est engagée pour les enfants dans les pays en développement à travers la section belge de l'ONG Plan International.

Le "patron des patrons" Pieter Timmermans décroche lui une faveur nobiliaire en devenant baron. L'un de ses interlocuteurs syndicaux de longue date, Luc Cortebeeck, récemment élu à la présidence de l'Organisation internationale du travail (OIT), a pour sa part été fait grand officier de l'Ordre de la Couronne.

Ont également été élevées au rang de baronnes la pédagogue Ingrid De Jonghe dont l'association Tejo aide les adolescents en détresse, la première directrice de la Fondation Boghossian Diane Hennebert, qui dirige actuellement un projet pédagogique pour jeunes en décrochage scolaire, la présidente de la Fédération des Restos du Coeur de Belgique Yvonne L'Hoest et la fondatrice du Centre Perrekes pour personnes atteintes de démence, Carla Molenberghs.

L'ex-président de la Donation royale Hugo Nys, ancien vice-gouverneur de Bruxelles, et le Dr Jean-Pierre Schenkelaars, figure de l'Inami, des Mutualités chrétiennes, de l'Action Damien et de Caritas, sont également faits barons.

Le pianiste Jean-Claude Vanden Eyden, membre du jury du Concours Reine Elisabeth et professeur réputé, devient quant à lui chevalier.