Les agriculteurs victimes de la sécheresse peuvent s’adresser à Aquafin

Les agriculteurs s'arrachent les cheveux depuis plusieurs semaines à cause de la sécheresse qui se prolonge. La société flamande d'épuration des eaux Aquafin leur propose vendredi une solution: utiliser les eaux usées épurées pour la plupart de leurs tâches, exceptée sa consommation.

La Flandre dispose d'une importante source potentielle d'eau qui pourrait résoudre les problèmes liés à la sécheresse qui s'est installée ces dernières semaines, selon Aquafin.
La société récolte les eaux usées des douches, des toilettes, des machines-à-laver, etc.

Grâce aux égoûts communaux, elle les achemine jusqu'à ses 300 stations d'épuration. Chaque année, cela représente près d'un milliard de mètres cubes d'eaux usées qui sont épurées. Après un traitement mécanique et biologique, cette eau répond aux directives européennes et flamandes strictes concernant sa qualité.

Les eaux usées traitées sont ainsi suffisamment propres pour pouvoir être rejetées dans les ruisseaux et les rivières. Elles peuvent également tout-à-fait être utilisées au cours de tâches pour lesquelles il n'est pas nécessaire que l'eau soit potable.

Les entreprises peuvent dès lors s'adresser à Aquafin dans une trentaine de ses stations d'épuration pour conclure un forfait sur les eaux usées traitées. Celles-ci peuvent servir à tous types de tâches, hors consommation humaine et utilisation sanitaire. Dans les installations listées, le débit des ruisseaux avoisinants a d'abord été relevé afin de s'assurer que suffisamment d'eau revenait à la nature pour maintenir l'équilibre de l'écosystème local.

Il est par ailleurs possible d'assainir les eaux usées déjà épurées afin d'atteindre la qualité désirée.