Baignade dans les canaux et les cours d’eau : attention danger 

Alors qu’une vague de chaleur intense a envahi le pays, de nombreuses personnes cherchent à se rafraîchir en nageant dans les canaux, les voies navigables, les cours d’eau et les bassins portuaires. Une baignade agréable qui peut toutefois se révéler dangereuse… Le week-end dernier, trois personnes se sont noyées de la sorte dans notre pays.

Comme le rappelle Luc Van De Broeck de la fédération flamande des sauveteurs, nager dans les eaux de voies navigables est interdit et passible d’une peine en Belgique.

D’autres cours d’eau, tels que les canaux, peuvent sembler accessibles aux baigneurs. S’il est parfois aisé d’y plonger, il est toutefois souvent bien plus compliqué d’en sortir, le bord de l’eau étant généralement surélevé. Mieux vaut donc bien calculer son coup avant de sauter à l’eau.

Autre danger : une fois au milieu d’un cours d’eau, un nageur rencontrant un problème peut difficilement être secouru. "Qui va vous sortir de l’eau en cas de souci? Personne. Les voitures passent devant, les vélos aussi, mais personne ne va faire quelque chose", prévient Luc Van De Broeck.

Le représentant de la fédération flamande des sauveteurs met également en garde contre la température de l’eau. "La température de votre corps tourne autour de 36,2, celle de l’eau entre 17 et 19 degrés. Vous pouvez donc très vite vous retrouver dans des conditions d’hypothermie".

Enfin, contrairement aux piscines, les canaux sont souvent très profonds. Pas moyen donc d’avoir pied pour se reposer en cas de fatigue ou de malaise.