Reporters

De nombreuses méduses dans les eaux de La Panne et Nieuport

Les sauveteurs de la commune balnéaire de La Panne ont récemment dû soigner 31 personnes piquées par des méduses. A Nieuport aussi, la présence de cet animal aquatique est plus importante que d’habitude. La côte ouest semble ainsi plus touchée que la côte est, où se trouve notamment Ostende.

Plus que la chaleur, c’est le vent qui mène les méduses à dériver vers certains endroits. Ces animaux ne décident en effet pas par eux-mêmes de prendre telle ou telle direction, mais se laissent porter par les courants.

Pas de chance donc pour La Panne et Nieuport… Bonne nouvelle toutefois pour les baigneurs : le phénomène ne devrait durer que quelques jours. 

Méduse rayonnée

L’espèce qui touche actuellement la côte ouest est la méduse rayonnée. Des quatre sortes de méduses que l’on retrouve en Belgique, c’est la plus ‘douloureuse’. Son ombrelle fait entre 10 et 15 centimètres et est inoffensive. Ses tentacules contiennent toutefois des cellules munies de minuscules harpons qui sont éjectés lors de contacts physiques. 

Comment se soigner rapidement ?

"Pour se débarrasser des morceaux de tentacules, mieux vaut rincer la piqûre avec de l’eau de mer", explique An Beun, du service de sauvetage côtier. "L’eau salée constitue l’environnement de la méduse, et elle ne la fera donc pas réagir. Mais si on rince la plaie avec autre chose que de l’eau salée, les petits harpons continueront d’être actifs, et l’irritation sera donc aggravée". "Il faut ensuite gratter les tentacules avec une carte de banque", ajoute-t-elle.

Uriner sur la piqûre ne sert à rien !

Toujours d’après la responsable du service de sauvetage, uriner sur la piqûre ou utiliser du vinaigre sont des légendes urbaines. "Cela n’apaise même pas l’irritation. Le vinaigre peut être utile pour certaines sortes de méduses, mais pour d’autres, il peut s’avérer dangereux car le poison peut alors être justement activé. Nous conseillons donc de ne jamais utiliser de vinaigre, pour éviter toute confusion".