AFP or licensors

Incendies en Grèce : la victime belge est probablement morte noyée

"Nous avons malheureusement reçu la confirmation du décès de notre compatriote disparu" dans les incendies de forêt en Grèce, a écrit mardi en soirée Didier Reynders sur son compte Twitter. Les Affaires étrangères étaient sans nouvelles de ce ressortissant belge, dont l'identité n'a pas été divulguée, alors que de violents incendies ont déjà fait une septantaine de victimes et plus de 170 blessés dans la région de l'Attique.

"Nos pensées vont vers sa famille et ses amis. Notre ambassade aide son jeune fils et sa famille pendant ces moments difficiles", poursuit le ministre des Affaires étrangères sur Twitter.

Didier Reynders avait indiqué plusieurs heures auparavant via le réseau social: "Notre ambassade prend contact avec les Belges dans la région. Nous sommes inquiets pour 1 personne sur place. (...)"

Les Affaires étrangères n'ont pas communiqué davantage sur le décès mais ont confirmé que la victime faisait partie, avec son fils, d'un groupe en voyage dans les environs de Mati, petite ville côtière à l'est d'Athènes. Les voyageurs séjournaient tous dans le même hôtel, d'où ils ont été évacués. "Nos services consulaires sur place assistent les personnes concernées autant que possible", a souligné le porte-parole adjoint Mathieu Branders.

Un homme de 63 ans originaire de Alost

Le journaliste de la VRT, Stijn Vercruysse, s’est rendu à Mati dans l’hôtel où séjournaient les dizaines de vacanciers belges. Il a pu s’entretenir avec des employés de l’établissement, encore sous le choc.

"Lorsque l’incendie s’est déclenchée, tous les clients de l’hôtel ont été menés vers la plage, où ils ont attendu des bateaux venus des villes voisines pour les emmener en lieu sûr", explique le reporter dans l’édition du JT de ce mercredi. "L’homme de 63 ans, originaire de Alost, qui est décédé, a probablement trouvé la mort en basculant de l’embarcation, car la mer était déchaînée. Il y avait des rafales de vent atteignant les 120 km/h. Le ressortissant belge est donc sans doute mort noyé", précise-t-il.