Foto Kurt

Avec près de 23 degrés, la température de la Mer du Nord bat tous les records

La température de la Mer du Nord a atteint 22,9 degrés, indique jeudi l'Institut flamand pour la mer (Vlaams Instituut voor de Zee, VLIZ), qui la relève depuis 2000 au large de la Côte belge. Il s'agit de la température la plus élevée depuis le début des mesures. Le précédent record de 22,1 degrés datait de 2006.

"La température de l'eau de mer le long des plages pourrait être encore plus élevée mais notre navire ne peut la mesurer", souligne Jan Seys du VLIZ. "Plus on s’éloigne de la ligne côtière, et plus on va en profondeur, plus l’eau est fraîche. Mais dans la zone où les gens se baignent, elle est certainement plus chaude que les quasi 23 degrés que nous avons mesurés".

Les scientifiques s'attendent à un réchauffement de la Mer du Nord d'ici 2100 de 1,7 à 3,2 degrés. Grâce à de nombreux efforts, il serait possible de le réduire de 1,5 à 2 degrés. Actuellement, la température moyenne de l’eau mesurée par le VLIZ s’élève à 20,4 degrés.

La Mer du Nord s'est déjà réchauffée d’environ 1,7 degrés ces 50 dernières années. "C’est deux fois plus vite que dans les plus profonds bassins océaniques", souligne Jan Seys. Ce changement de température se fait ressentir sur la faune. Les espèces de mer froide, telles que le cabillaud, migrent vers des régions plus froides tandis que les espèces d'eau chaude, comme le calmar, le rouget, la sardine, l'anchois et le bar, sont attirées par la Mer du Nord.