Plus de 330 millions d’euros misés en Belgique durant le Mondial

Plus de 150.000 nouvelles inscriptions ont été comptabilisées sur les sites de paris durant la Coupe du monde de football, qui s'est déroulée en Russie du 14 juin au 15 juillet, avec des pointes d'activités lors des matches des Diables rouges, a annoncé mercredi la commission des jeux de hasard. Au total, plus de 330 millions d’euros ont été misés. 

Une nouvelle inscription signifie qu'un parieur crée un compte sur un site de pari licencié pour la première fois. Il est possible qu'un parieur, avant la Coupe du monde, ait déjà été enregistré sur un autre site, ou qu'il se soit enregistré sur différents sites de paris au cours de la Coupe du monde (ce qui compte également dans ce cas comme plusieurs nouvelles inscriptions), précise la commission dans un rapport - le premier du genre.

Au total, 150.127 nouvelles inscriptions ont été enregistrées durant la Coupe du monde, avec des pointes à l'approche des matches de l'équipe nationale: +60% au début de la compétition, le 14 juin, par rapport au jour précédent, +96% lors de la demi-finale des Diables rouges, le 10 juillet, par rapport à la veille et +16% de nouvelles inscriptions au cours de la finale France-Croatie, le 15 juillet, par rapport au jour précédent.

Un pic d'activité a aussi été enregistré lors de chaque match des Diables rouges, avec 9.341 nouvelles inscriptions lors de la première rencontre, le 18 juin, 5.923 et 4.700 lors des deux autres matches du premier tour, les 23 et 28 juin. Lors des 8èmes et quarts de finale, les 2 et 6 juillet, ce sont 5.343 et 5.338 inscriptions qui ont été comptabilisées. En demi-finale, le 10 juillet, elles étaient encore 6.736. Pour la "petite-finale" du 13 juillet contre l'Angleterre, 2.787 nouvelles inscriptions seulement ont été recensées.

Au total, plus de 330 millions d’euros ont été misés lors de la Coupe du monde, dont une majorité en ligne. Les joueurs déboursent en outre davantage sur internet (21 euros en moyenne par joueur), que dans les bureaux de paris (environ 13 euros).

D’après les statistiques de la commission des jeux de hasard, les paris sportifs séduisent surtout les hommes et les personnes âgées entre 21 et 29 ans. Les femmes et les plus de 60 ans sont peu présents dans les chiffres.