Rencontre Trump-Juncker : Charles Michel salue le travail accompli mais reste vigilant

Le Premier ministre belge Charles Michel a salué jeudi le travail du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, "pour tenter de désamorcer les tensions commerciales" avec les Etats-Unis de Donald Trump, mais il dit aussi rester vigilant, notamment sur le volet agricole.

La rencontre Trump-Juncker mercredi à Washington et la communication qui a suivi "marquent une étape importante pour faire reculer le protectionnisme", juge le chef du gouvernement belge.

Mais rapidement, M. Michel souligne les nécessaires points d'attention: "nous resterons attentifs pour que soient garantis un véritable 'level playing-field' (un cadre compétitif équitable, NDLR) et le principe de la réciprocité" dans l'octroi de concessions en échange de contreparties, indique-t-il, cité dans un communiqué.

Parmi les "secteurs sensibles" pour la Belgique, "nous veillerons en particulier à ce que les intérêts de nos agriculteurs soient préservés, tout comme dans le cadre des négociations avec le Mercosur", le marché commun à plusieurs pays d'Amérique latine, avec lequel patinent les négociations de la Commission européenne, notamment sur l'agriculture.

M. Michel donne rendez-vous à la prochaine réunion des chefs d'État et de gouvernement de l'UE - un Conseil européen informel est programmé le 20 septembre - pour discuter l'ensemble de ces points.

Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.