Un candidat N-VA fait un pas de côté après un salut hitlérien sur Facebook

Un candidat sur la liste N-VA en vue des élections communales à Zonhoven(Limbourg) a retiré sa candidature après des critiques suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos et commentaires controversés, notamment une vidéo où l’homme parodie Hitler. "Ce n’est pas conforme aux valeurs du parti", a estimé la N-VA , "même s’il s’agit de satire ou de parodie".

Tony Hulsmans occupait la 22ème place sur la liste du parti nationaliste flamand en vue des élections communales du 14 octobre à Zonhoven.

Récemment il avait posté un message sur Facebook appelant à voter pour lui. Mais le texte d’accompagnement était pour le moins controversé. "À tous les sans-abri et à ceux qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts. Débarrassez-vous de vos papiers d'identité et présentez-vous comme réfugié. Buvez d'abord pour être saoul afin d’être incompréhensible. Profitez ainsi de la nourriture gratuite et d'une maison et des frais d’hospitalisation gratuits", déclare-t-il dans la première partie du message.

"Choisissez deux copines qui se débarrassent aussi de leurs papiers d’ identité et disent qu'elles sont vos épouses. Il paraît que si vous avez deux femmes, vous aurez aussi deux maisons".

Un peu plus tard un petit film était diffusé dans lequel Tony Hulsmans parodiait Hitler et faisait le signe nazi. Il disait souhaiter que "tous les Américains, les Sionistes, les Juifs et les Musulmans aillent en enfer". Le film qui date déjà d’il y a quelques années a été retiré par You Tube pour incitation à la haine. Sur Facebook il avait également publié une vidéo dans laquelle il se moque de "la manière dont les étrangers roulent en voiture" par opposition à "la manière dont les Belges roulent en voiture". 

"Je n'avais pas de mauvaises intentions"

Tony Hulsmans se défend et se réfère, entre autres, au contexte d'autres parodies et films satiriques diffusés sur la chaîne YouTube. Selon lui, la parodie hitlérienne en question était une attaque contre les belliqueux. Et le message sur Facebook adressé aux "sans-abri et à ceux qui ne parviennent pas à joindre les deux bouts " concernait " certains cas où les réfugiés avaient deux femmes et deux maisons ", alors que " des millions de personnes ont vraiment besoin d'une aide d'urgence, quelle que soit leur couleur ou leur mécréance". "Je n'avais pas de mauvaises intentions et je ne suis pas raciste du tout", écrit l'homme lui-même sur Facebook.

Toujours est-il que "Tony Hulsmans reconnaît avoir été trop loin", c’est ce qu’écrit la section locale de la N-VA de Zondhoven sur sa page Facebook. C'est la raison pour laquelle, il a été décidé d'un commun accord que Tony Hulsmans ne serait plus candidat aux élections. "Les reportages et vidéos récents ne correspondent pas aux valeurs de notre parti, même s'ils sont satiriques ou parodiques. Tony s'en est rendu compte aussi et a fait un pas de côté".

Tony Hulsmans n’a cependant pas été exclu du parti.