La femme attaquée à l'acide à Anvers est toujours en danger de mort

La femme qui a été attaquée hier à Anvers avec de l'acide sulfurique est toujours en danger de mort. Elle a été brûlé à 70 % sur le corps et est maintenue dans un coma artificiel. Cette dame attendait son bus mardi midi à la Sint-Jansplein lorsqu’elle elle a été attaquée par son ex-compagnon. L'homme a été arrêté par la suite par la police.

La victime, une femme d'une quarantaine d'année, attendait son bus mardi midi sur la Sint-Jansplein, à Anvers, lorsqu'elle a été attaquée avec ce qui semble être de l'acide sulfurique. La substance fait l'objet d'analyses.
La quadragénaire a reçu les premiers soins chez un coiffeur dont l'enseigne se trouve à côté de la place et a ensuite été transportée à l'hôpital. Elle présente de graves lésions.

Mardi après-midi, la police a arrêté l'ex-petit-ami de la victime dans le district anversois de Borgerhout. Son interrogatoire sera mené dès que l'homme ne sera plus sous l'influence de substances, a indiqué un porte-parole de la police d'Anvers.