Kurt Desplenter

Le bourgmestre de Zeebrugge demande des renforts pour faire face à l’afflux de "transmigrants"

Le bourgmestre de Bruges, Renaat Landuyt (SP.A) demande plus d’aide de la part du gouvernement fédéral pour faire face au nombre croissant de transmigrants dans son district de Zeebrugge. Ces migrants tentent de se rendre en Grande Bretagne via le port. Le mois dernier 328 d’entre eux ont été arrêtés à Zeebrugge. C’est presque deux fois plus que l’an dernier.

"Nous avons deux policiers à cheval sur le terrain, que nous avons reçus, la police maritime fait aussi de son mieux mais est épuisée et pendant ce temps nous n’avons plus de nouvelle de la police fédérale" déclare Renaat Landuyt.

Le mois dernier la police maritime a arrêté 328 transmigrants à Zeebrugge, ce nombre est deux fois plus élevé qu’en juillet de l’an dernier.

"Toutes les deux semaines nous menons une grande action", ajoute le bourgmestre "mais il n’y a pas assez de place dans les centres fermés pour accueillir plus longtemps ceux qui seront expulsés. Ma demande est donc d’obtenir des places supplémentaires".