Verwendung weltweit, usage worldwide

"Mangez des tomates pour aider les producteurs belges"

Les cultivateurs de tomates ont vu leur production augmenter de 15 à 20 % ces derniers mois. Même si cela paraît être une bonne nouvelle, les producteurs redoutent une surproduction et demandent aux consommateurs de manger plus de tomates..

Alors que certains agriculteurs sont confrontés à des pertes en raison des conditions climatiques exceptionnelles, d’autres, comme les producteurs de tomates, ont enregistré une récolte exceptionnelle.

"Les producteurs de tomates connaissent des récoltes inédites en raison du beau temps et des nombreuses heures de luminosité, c’est du jamais vu", explique Philippe Appeltans de la Fédération des ventes aux enchères horticoles belges. "Pour l’instant, il y a entre 15 et 20 % de tomates en plus que d’habitude."

La criée de fruits et légumes Belorta à Sint-Katelijne-Wavre confirme cette tendance à la hausse. "En ce moment, il y a une grande quantité de tomates à notre criée. Certains producteurs livrent même plusieurs fois par jour", explique Sofie Lambrecht de Belorta.

Exportation de tomates vers le sud de l’Europe

Cette situation est une bonne nouvelle pour les consommateurs : non seulement, ils peuvent acheter des tomates délicieuses, mais en plus elles sont vraiment bon marché. "Pour les producteurs, c’est différent évidemment. Ils reçoivent moins d’argent par produit et si le client ne consomme plus de tomates, cela risque de créer une surproduction" craint Sofie Lambrecht avant de lancer : "Mangez des tomates pour aider les producteurs belges."

Les agriculteurs belges ne doivent pas pour autant se faire un sang d’encre, selon Philippe Appeltans : "Une partie de la production va être absorbée par l’exportation. On constate que l’exportation vers le sud de l’Europe augmente. Dans de nombreux pays, il fait maintenant trop sec et trop chaud pour cultiver des tomates."