DESSART Victoria

Sécheresse : la raffinerie de Tirlemont distribue son surplus d’eau

Avec cette vague d’extrême sécheresse, la raffinerie tirlemontoise a décidé de mettre son surplus d’eau purifiée à disposition des agriculteurs de la région et des services communaux.

"Nous utilisons de l’eau pour nos installations. Ensuite, nous purifions l’eau et la stockons. Pour l’instant, nous disposons encore de beaucoup d’eau. Si nous pouvons y mettre du nôtre, nous le faisons avec plaisir", témoigne Isabelle Roelants de la raffinerie sucrière de Tirlemont.

L’usine utilise deux types d’eau pour son processus de production. D’un côté, il y a l’eau qui provient de la betterave-même : ce légume est en effet constitué de 80 % d’eau. L’eau est ensuite envoyée dans un bassin de décantation. De l’autre côté, l’entreprise récupère et purifie l’eau courante qui est stockée dans des citernes souterraines. L’eau peut ensuite être utilisée pour arroser les plantes.

"Nous mettons à disposition ce dont nous n’avons pas besoin. Jeudi, les deux premiers camions ont été envoyés vers le service horticole de la ville de Tirlemont. Lundi, deux autres camions feront de même", explique Isabelle Roelants.

Les agriculteurs qui souhaitent arroser leurs champs peuvent également contacter l’entreprise par mail au agroraftir@raftir.be afin de s’approvisionner en eau.

Ce n'est pas une première

Ce n’est pas la première fois qu’une entreprise distribue de l’eau. La brasserie ABInbev à Louvain avait fait de même pour permettre à la ville d’arroser les fleurs dans les parcs.

L’usine de produits laitiers Olympia à Hérinnes (Brabant Flamand) a pour sa part conclu un accord avec le service technique de la commune. Chaque jour, ils peuvent aller chercher de l’eau pour arroser les jeunes arbres.