AFP or licensors

Agoria : "Collecter les vieux smartphones pour faire rouler des voitures électriques"

L’an prochain, une grande collecte d’anciens smartphones sera organisée en Belgique par Agoria, la Fédération de l’industrie technologique. Ces appareils contiennent en effet de nombreuses matières premières précieuses qui peuvent être recyclées, comme l’or, l’argent, le palladium et le cobalt. "Cette collecte est nécessaire en raison d’une menace de pénurie pour certaines matières premières", a indiqué Agoria au quotidien Gazet van Antwerpen.

"De nombreux smartphones qui ne sont plus utilisés dorment tout simplement dans un tiroir de leur propriétaire", constate Patrick Van den Bossche de la Fédération de l’industrie technologique. "En Belgique, cela représente environ 2,5 millions d’appareils, qui contiennent encore des matériaux précieux".

"Des métaux précieux et du cobalt, par exemple, qui sont nécessaires pour pouvoir fabriquer des batteries pour les voitures électriques. Nous espérons pouvoir utiliser moins de matières premières en recyclant ces smartphones".

Agoria lancera donc l’an prochain, avec ses partenaires, une grande collecte de GSM et smartphones usagés. "Ce sera un vrai défi, car plusieurs facteurs freinent les gens à se séparer de leur vieux GSM ou smartphone", précise Van den Bossche.

Il y a non seulement leur valeur économique, mais aussi émotionnelle. "Les utilisateurs considèrent souvent leur GSM comme une partie d’eux-mêmes. Il contient encore des sms ou des photos dont ils ne voudraient pas se séparer".