La police évacue un camp de migrants à Jabbeke

La police de la zone Kouter a indiqué avoir découvert ce mercredi un important groupe de migrants, composé de 66 personnes, qui se trouvait dans un bosquet non loin du parking autoroutier de Jabbeke, le long de l’autoroute E40 en Flandre occidentale. Les migrants dormaient sous des constructions en bois.

La présence de migrants est souvent constatée sur ou à proximité de ce parking de l'autoroute E40. Ils tentent régulièrement de monter à bord de camions prenant la direction de Calais, avec l'espoir de pouvoir gagner ensuite le Royaume-Uni.

Des trafiquants d'êtres humains sévissent également depuis plusieurs années sur divers parkings de l'E40 en province de Flandre occidentale. La police avait déjà relevé lundi le fait qu'un groupe de migrants se cachait dans le bois.

Mercredi, elle est tombée sur un groupe de 66 migrants originaires du Soudan, d'Irak et d'Iran. Ces personnes ont été identifiées et ont reçu l’ordre de quitter le territoire belge. Les effets qu’ils ont laissés ont été rassemblés dans un container.