Les mesures liées à la sécheresse maintenues au Limbourg et en Flandre orientale

Les récentes averses ne permettent pas d'assouplir les restrictions prises en Flandre orientale et dans le Limbourg à la suite de la sécheresse qui sévit cet été. "L'extrême sécheresse subsiste" même si la vague de chaleur a pris fin, souligne ce vendredi le gouverneur du Limbourg, Herman Reynders, dans un communiqué.

La quantité des précipitations tombée ces derniers jours est insuffisante pour pallier le manque de pluie des derniers mois. Le sol sec ne peut absorber suffisamment l'eau, dont une grande partie finit dans les égouts. Aussi, les sommets et racines des plantes restent trop secs et un incendie peut alors rapidement se propager.

Les feux de camps restent interdits dans le Limbourg et en Flandre orientale. Dans cette dernière, le comité sécheresse s'est réuni jeudi pour examiner la situation.

L'ensemble des mesures, les plus strictes du pays, reste en vigueur, comme l'interdiction d'arroser son jardin, de laver sa voiture ou sa façade. Les feux d'artifice restent également proscrits en Flandre orientale.

Des restrictions s'appliquent aussi aux canaux Bocholt-Herentals et Beverlo dans le Limbourg. Des bactéries appelées "algues bleues" y ont été détectées, toute activité récréative ou pompage d'eau y sont dès lors interdits.