Le ministre Ben Weyts met Airbnb à l’amende

Le ministre flamand du Tourisme va mettre à l'amende la plate-forme de location de logements Airbnb, parce que celle-ci refuse de transmettre les données des locataires flamands aux services d'inspection. Le montant précis de l'amende, ne pouvant pas dépasser les 25.000 euros, doit être établi la semaine prochaine, indique le quotidien Het Nieuwsblad. L’information a été confirmée à la rédaction de la VRT.

Les services d'inspection ont besoin des données des locataires flamands membres de la plate-forme de location Airbnb, notamment pour effectuer les contrôles autour des normes incendie.

Le ministre du Tourisme Ben Weyts avait adressé il y a quelques mois une mise en demeure à la société américaine. "La seule réaction de l'entreprise est venue de leur avocat qui a tenté d'argumenter qu'Airbnb n'était pas tenue" de communiquer ces données. Airbnb indique cependant "encourager ses locataires à respecter les règles locales" et "être ouvert au dialogue avec le gouvernement flamand"

Le ministre régional souligne que les obligations imposées en Flandre aux hôtels et autres sociétés de tourisme sont également valables pour les locataires d'Airbnb. "Ils doivent respecter les règles "

Selon les estimations, il y aurait 10.000 logements disponibles en Belgique via la plate-forme Airbnb, dont environ la moitié se trouvent en Flandre.