Incendie dans le port d'Anvers: le plan d'urgence est levé

Depuis samedi midi, les pompiers tentaient d’éteindre un grand incendie qui s’est déclenché dans le port anversois, et consumait 4.000 tonnes de sulfure de nickel. La phase d'urgence communale a été déclenchée ce dimanche matin en raison des fumées qui se dégagaient et pouvaient être dangereuses pour le voisinage direct. Elles pouvaient causer des irritations et des difficultés respiratoires, ont indiqué les autorités de la ville. Dans l'après-midi, les pompiers ont pu maîtriser le feu. Le plan d'urgence et le périmètre de sécurité ont été levés vers 16h. 

L'incendie s'était déclaré samedi matin dans un entrepôt de 6.000 m2 rempli de sulfure de nickel. Sur base de mesures effectuées par les autorités, des bateaux et entreprises dans un rayon de 1,8 km ont été évacués.

La navigation et la circulation à proximité ont été limitées. Pompiers et protection civile étaient présents sur le terrain, mais ne parvenaient pas à maîtriser l’incendie au dock Léopold, au milieu du port.

Les pompiers indiquaient que les fumées peuvent être dangereuses pour le voisinage direct de l’incendie. Les citoyens d'Ekeren, Stabroek et Kapellen pourraient être incommodés par les fumées. Ils sont invités à garder leurs fenêtres fermées.

Il est aussi conseillé aux automobilistes qui passent dans la région de couper leur système de ventilation. Les flammes n’étaient toujours pas sous contrôle en fin de matinée. Les pompiers sont par contre parvenus à bout de l'incendie dans l'après-midi. Le plan d'urgence et le périmètre de sécurité ont été levés vers 16h.

Le numéro d’appel 1771 disponible ce dimanche pour d’éventuelles questions sur la situation a reçu 300 appels.