Moins de donneurs de sang à cause du moustique-tigre

Les personnes résidant en Belgique et qui sont allées en vacances en Italie, Hongrie, Roumanie ou Grèce ne sont plus autorisées à donner du sang pendant un mois, à leur retour de ce voyage. Dans ces pays, le moustique-tigre (photo) tropical est en effet de plus en plus actif, et peut transmettre des maladies, indique le quotidien Gazet van Antwerpen.

Le moustique-tigre vit avant tout en Asie du sud-est, mais il est maintenant actif dans une centaine de pays sur les cinq continents et se répand également de plus en plus en Europe. Ainsi, il est actif dans certaines régions d’Italie, de Hongrie, Roumanie et de Grèce. Les vacanciers qui rentrent en Belgique d’une des régions où les moustiques-tigres sont actifs ne sont plus autorisés à faire un don de sang pendant un mois, par mesure de sécurité.

"Le moustique-tigre peut être infecté du virus du Nil occidental, que les vacanciers donneurs de sang peuvent ainsi ramener en Belgique", indique Ine Tassignon de la Croix Rouge. Le moustique est notamment responsable du virus Zika, qui peut provoquer une microcéphalie chez le fœtus d’une femme enceinte touchée.
 

Surprise lors d’un don

Beaucoup de voyageurs ne savent pas que le moustique-tigre se répand en Europe. "Quand ils se rendent au centre de don de sang ou pour une collecte mobile et qu’ils apprennent qu’ils ne peuvent temporairement pas donner de leur sang parce qu’ils ont été en vacances en Europe, beaucoup de gens sont très surpris", précise Tassignon.

Pour éviter de vous rendre à pareil centre et apprendre ensuite que vous ne pouvez donner votre sang, la Croix Rouge de Flandre conseille de faire au préalable un test qui se trouve sur son site internet. "Cela vous permettra de savoir avec précision si vous pouvez actuellement donner votre sang, ou non "

L’été reste de toute façon une période difficile pour maintenir les réserves de sang à niveau. "Beaucoup de gens sont en vacances, ou occupés à d’autres choses. Et d’autre part les gens qui se sont rendus dans des régions où le moustique-tigre est actif ne peuvent donner. Nous conseillons aux vacanciers de venir donner leur sang avant de partir", conclut Ine Tassignon.