Des algues rouges observées à Maldegem ?

Des experts de la province de Flandre occidentale s'intéressent à une fine couche de couleur rouge qui s'est installée sur l'Ede, un ruisseau de Maldegem qui a sans doute été colonisé récemment par une algue de cette couleur. La bourgmestre Marleen Van Den Bussche (CD&V) a demandé d'éviter tout contact avec l'eau, en attendant qu'on en sache davantage sur un éventuel risque sanitaire.

Les algues ou autres bactéries auxquelles on donne ce nom, ont été plusieurs fois dans l'actualité ces dernières semaines en Flandre. En province d'Anvers, des "algues bleues" ont récemment été détectées dans différentes voies d'eau.

Ces cyanobactéries, qui peuvent être nocives pour humains et animaux, ont également été observées en Flandre occidentale. Chaleur et sécheresse ont contribué à leur prolifération, entraînant à différents endroits des interdictions de mener des activités récréatives sur l'eau ou d'y puiser.

A Maldegem, c’est donc un reflet rouge qui a apparu à la surface de l’Ede. Les experts examinent maintenant son origine. "Les habitants nous ont alarmés. Il semblerait que ce soit l’algue rouge. Nous ne savons pas si elle est toxique. En attendant que cela soit clair, nous conseillons de ne pas entrer en contact avec la surface de l’eau" et de ne pas laisser non plus les chiens se baigner, soulignait la bourgmestre de Maldegem, Marleen Van Den Bussche.