Le nombre de cas de démence en Flandre va augmenter de 42% d’ici 2035

D’après les estimations du Centre flamand d’expertise sur la démence et de la Ligue Alzheimer, plus de 188.000 personnes souffriront de sénilité d’ici 2035. C’est une hausse de plus de 42% par rapport à 2018. Cette progression pourrait en outre atteindre les 90% dans certaines communes rurales.

Actuellement, la Région flamande compte 131.818 personnes atteintes de démence. D’après les estimations du Centre d’expertise et de la Ligue, basées sur les prévisions de progression de la population, ce chiffre va passer à 188.183 d’ici 2035, soit une hausse de 42,7%.

Des différences notoires sont relevées selon les communes. Dans certaines régions rurales, comme les Campines ou le Limbourg, le nombre de cas de sénilité pourrait quasiment doubler. Dans les grandes villes, la progression devrait être un peu moins importante que la moyenne, le vieillissement de la population étant en cours depuis plus longtemps.

Pour le Centre flamand d’expertise sur la démence et la Ligue Alzheimer, ce constat démontre que des mesures urgentes doivent être prises. Les deux institutions appellent ainsi les autorités communales, qui seront élues après le 14 octobre, à développer des politiques favorables à la protection de ces personnes qui, dans 70% des cas, habitent seules chez elles à la maison. Les communes devront par exemple remédier à l’isolement, une fois qu’un cas est diagnostiqué. La mobilité des personnes atteintes de démence devra aussi être facilitée à travers, par exemple, une amélioration des systèmes de transport.