La mobilisation contre la pollution aux abords des écoles va reprendre la semaine prochaine

Les actions anti-pollution vont redémarrer la semaine prochaine devant une cinquantaine d'écoles en Flandre et à Bruxelles. Tous les vendredis avant le début des cours, des parents et des élèves vont bloquer brièvement la rue devant l'école pour attirer l'attention sur la qualité de l'air dans l'environnement scolaire.

Au mois de mars dernier une école bruxelloise avait organisé une action symbolique le vendredi matin : la rue devant l’école avait été fermée à la circulation pour faire comprendre qu’il était urgent d’agir en faveur de la qualité de l’air dans les villes. 

A l’origine de cette action il y avait eu la diffusion d’un reportage du magazine Pano (VRT) sur les effets de la pollution atmosphérique sur les écoliers.

Une semaine plus tard, cinq autres écoles bruxelloises avait emboîté le pas et ce vendredi matin,elles étaient déjà plus de 40, non seulement à Bruxelles mais aussi à Anvers, Gand et Ostende. A présent ces actions portent le nom de "Filter Café Filtré".

Les actions recommenceront vendredi prochain. "Nous avons déjà reçu le message de la part de nombreuses écoles qu'elles participeront à nouveau ", a déclaré l'initiatrice Annekatrien Verdickt. Les parents ont peur de l’impact de la pollution sur leurs enfants. 

"Les activistes sont également de plus en plus déterminés. Si vous y réfléchissez, il est vraiment inacceptable de laisser nos enfants grandir dans un environnement malsain".

Les actions se poursuivront pendant encore six semaines, jusqu'aux élections communales du 14 octobre. C'était l'intention dès le début. Les 6 et 7 octobre, une grande action est prévue dans toutes les villes où le comité "Filter Cafés Filtré" est présent.