Le gouvernement Michel I effectue sa dernière rentrée

Le conseil des ministres fédéral a effectué sa rentrée vendredi, la dernière de cette législature. Le Premier ministre Charles Michel a énuméré les principaux dossiers qui attendent le gouvernement, qui n'entend pas être perturbé par l'organisation des élections communales dans un mois et demi.

L'ambition de l'équipe Michel est notamment de mettre en oeuvre le 'Jobs Deal', dont l'objectif est de pourvoir les emplois en pénurie. Après la période de consultation, les textes réglementaires seront préparés ainsi que les textes législatifs à déposer au parlement.

Le gouvernement fédéral entend par ailleurs gérer "en bon père de famille" ses participations publiques en tenant compte notamment de l'évolution de leur valeur. L'exécutif avait dégagé en juillet un accord de principe sur la mise en bourse de Belfius. Le Tijd indiquait vendredi que la banque avait perdu 10% de sa valeur.

L'événement de la rentrée de septembre sera le rapport du comité stratégique chargé de réfléchir à la mise sur pied d'un pacte d'investissement. "Il s'agit de préparer les jobs de demain et d'après-demain avec une vision à plus long terme", a commenté M. Michel.

La sécurité reste également une priorité pour le gouvernement qui affiche son soutien à la défense et à la police.

Le dossier du remplacement des F-16 devrait connaître une évolution durant les prochains mois.

Enfin, la concertation se poursuit avec les bourgmestres et les gouverneurs afin de prendre en compte le phénomène de la transmigration.