AFP or licensors

Thierry Henry promu T2 des Diables rouges

Thierry Henry, dont Bordeaux voulait faire son coach, a finalement décidé de rempiler avec l'équipe nationale de Belgique, où il a été promu vendredi premier adjoint du sélectionneur Roberto Martinez. Il y travaillera désormais à temps plein. 

"Il a beaucoup été question de sa décision de se concentrer sur sa carrière d'entraîneur, nous sommes ravis qu'il ait décidé de rester avec les Diables rouges", a déclaré le sélectionneur des Diables rouges lors d'une conférence de presse à Bruxelles.
Thierry Henry, 41 ans, qui fut champion du monde avec les Bleus en 1998, succède à ce poste de premier entraîneur adjoint à Graeme Jones, parti rejoindre le club de West Bromwich Albion (D2 anglaise).

Depuis deux ans, l'ancien attaquant d'Arsenal était chargé de coacher plus spécifiquement les attaquants des Diables Rouges, qui ont terminé 3e de la Coupe du monde en Russie en juillet.

Pour Martinez, sa nomination est "naturelle". "Thierry Henry est quelqu'un qui a énormément d'influence sur le groupe et fait un super boulot", a-t-il salué.

"Il travaillera désormais à plein temps dans l'organigramme de la fédération", a ajouté l'Espagnol, en faisant allusion aussi au départ du Français de la chaîne Sky Sports, pour laquelle il a été consultant pendant quatre ans.

L'annonce de cette promotion en Belgique intervient quelques jours après la fin des négociations que l'ex-Gunner avait entamées ce mois-ci avec la direction des Girondins de Bordeaux, en quête d'un nouvel entraîneur.

Selon plusieurs sources proches du dossier en France, Thierry Henry a finalement décliné leur offre en raison du manque de garanties apportées par le fonds d'investissements américain GACP, appelé à devenir propriétaire des Girondins fin septembre.