Près d’un salarié sur cinq a pris congé ce 1er septembre pour la rentrée scolaire

16% des salariés ayant des enfants de 5 à 12 ans ont pris congé ce lundi 1er septembre – premier jour d’école – et ce pour accompagner leur enfant à l’école. C'est ce qu'attestent les chiffres d’Attentia, le groupe de services RH.

Attentatia est une entreprise de services en Ressources Humaines qui représente environ 120.000 employés du secteur privé.

16 % des employés qui ont des enfants âgés de 5 à 12 ans (sur 22.000 au total qu’Attentia représente) ont demandé une journée de congé pour le premier jour d'école. Ce chiffre est inférieur à celui de l'année dernière. Mais selon Attentia, c'est parce que le premier jour d'école de l'année dernière tombait un vendredi. Il est plus facile de prendre un jour de congé le vendredi que le lundi.

Aussi des mères que des pères ont pris un jour de libre ce lundi pour accompagner leur progéniture à l’école, et il y a plus de pères cette année que l’année dernière. Il y a trois ans, ce chiffre était de 4,5 %, et l'an dernier, de près de 9 %.

"Certains parents auraient peut-être aimé pouvoir prendre congé aujourd’hui mais tous les parents n’ont pas les moyens de le faire", a déclaré Marjan Bosmans, qui a recueilli les chiffres auprès d'Attentia.

"Nous aimerions donc que les entreprises offrent un peu plus de flexibilité à leurs employés ayant de jeunes enfants pour leur premier jour d'école. Qu'ils puissent, par exemple, décider eux-mêmes quand ils arriveront et partiront du travail ce jour-là. De cette manière, ils n'ont pas besoin de prendre une journée entière de congé. Ils peuvent être en mesure de rattraper le travail qu'ils quittent en restant un peu plus tard les autres jours ou en commençant plus tôt.