Chargement lecteur vidéo ...

Triple infanticide à Varsenare : la mère souffrait de dépression post-natale

La chambre du conseil de Bruges a prolongé d'un mois, mardi, le mandat d'arrêt à l'encontre de la mère de famille de 30 ans de Varsenare (Flandre occidentale) soupçonnée d’avoir tué ses trois enfants la semaine dernière. Son avocat, Me Philip Van den Berghe évoque une dépression post-natale ou une affection de ce genre pour la jeune femme, mère trois fois en quatre ans de temps. "Elle est perfectionniste dans les domaines tant professionnel que privé".