Un candidat du CD&V à Anvers appréhendé avec 3 kilos d’héroïne

Le candidat CD&V anversois Rediart Cankja a été intercepté la semaine dernière à bord d’un véhicule contenant 3 kilos d'héroïne à Vitry, en France. La section anversoise du CD&V a désigné ce lundi un remplaçant à son candidat, qui figurait à la 46ème place de sa liste de Kris Peeters pour les élections communales du 14 octobre prochain.

 

Rediart Cankja figurait à la 46e place sur la liste CD&V à Anvers, et à la 10e place sur la liste de district à Ekeren. Il a été interpellé par la police française à Vitry, une ville à la frontière suisse, en début de semaine passée. Dans le véhicule où il se trouvait en compagnie de Shpresa S., une femme originaire du Kosovo, 3 kilos d'héroïne ont été découverts. Selon les enquêteurs, la drogue était destinée au marché suisse.

Après vérification de l’information auprès de la justice, la section anversoise du CD&V a désigné un remplaçant. Hugo Schellekens figurera à la même place pour la grande commune d'Anvers et sur la liste pour le district d'Ekeren.

"Nous avons obtenu du parquet, par le biais du ministre de la Justice, la confirmation de l'arrestation de Rediart Cankja sous la présomption de trafic de drogue", a souligné Kris Peeters, par ailleurs vice-Premier ministre. A ses yeux, cette confirmation rend évident que cet homme n'a rien à faire sur la liste CD&V. "Il ne sera candidat ni pour la ville, ni pour le district d'Ekeren", a précisé M. Peeters, ajoutant que M. Schellekens était un homme qui avait une "grande connaissance des dossiers.