"Babbelen" est le mot néerlandais que préfèrent les non-néerlandophones

C’est ce qui ressort d’un concours organisé par la province du Brabant flamand, en coopération avec l’Agence flamande de l’Intégration (Agentschap Integratie en Inburgering) et l'association De Rand, dont le but est de "souligner le caractère néerlandophone" de la périphérie autour de Bruxelles. "Babbelen", considéré par les non-néerlandophones comme le plus beau mot de la langue néerlandaise, peut se traduire par "papoter" en français.

Le concours posait aux participants la question suivante: "Quel est selon vous le plus beau mot néerlandais? " Près de 300 personnes dont le néerlandais n'est pas la langue maternelle ont répondu.

"Babbelen" est considéré par ces citoyens comme le plus beau mot de la langue de Vondel. La traduction flamande du verbe papoter a battu d’autres mots proposés comme les "borrelhapjes", les amuse-bouches des néerlandophones, la "vleermuis" (chauve-souris), le "pompoen" (potiron) ou encore l'adjectif "gelukkig" (heureux, chanceux).

Le but de ce concours était de promouvoir de manière ludique les leçons de néerlandais auprès des habitants du Brabant flamand qui ne pratiquent pas cette langue.

Le mot gagnant a été proposé par la diplomate allemande Gabriele Karstens, qui habite la commune de Wezembeek-Oppen. Elle indique que le mot "babbelen" lui fait penser à sa signification, et rappelle aussi une langue enfantine, rigolote. Cette suggestion lui vaudra un cours gratuit de néerlandais, des bons d’achat pour des livres et un abonnement au journal d’actualité « Wablieft » destiné aux personnes qui apprennent le néerlandais. Il compte plus de 45.000 lecteurs.