Zuienkerke, commune flamande où les élections ne serviront (presque) à rien

Comme dans le reste de la Belgique, les habitants de Zuienkerke (Flandre occidentale) devront se rendre aux urnes le 14 octobre. Ils auront toutefois seulement un bulletin de vote: celui pour les provinciales. Pas besoin d'élire le conseil communal donc.

Alain De Vlieghe (photo ci-dessous) est bourgmestre de Zuienkerke depuis 2010. Entouré de 10 candidats, il mène la "Liste du bourgmestre". Vendredi à 16 heures, c'était le moment de clôturer le dépôt des candidatures et aucune autre liste adverse ne s'est présentée. Ça veut dire que les 2.800 citoyens de Zuienkerke ne devront pas élire le conseil communal et que les 11 candidats seront d'office membres du conseil.

Lors des élections de 2012, le bourgmestre avait une liste concurrente avec un seul candidat: Kurt Ravyts (Vlaams Belang). Ses 9 % n'ont pas suffi pour lui permettre de récolter un siège et la liste a obtenu 89 %. Cette année, il a décidé de ne plus se présenter.

Différence entre Flandre et Wallonie

En Wallonie, ce scénario serait impossible. En 2012, les communes d'Ouffet, de Onhaye, Tintigny, Vresse-Sur-Semois comptaient par exemple seulement une liste. Pourtant, les habitants de ces communes wallonnes devaient quand même aller voter.

Pour connaître la raison de cette différence entre la Flandre et la Wallonie, il faut remonter à 2006.

Lire la suite de l’article sur le site de la RTBF.