La première école secondaire islamique de Flandre ouvrira ses portes à Genk

Genk sera vraisemblablement la première commune flamande à accueillir une école secondaire islamique. Le bâtiment de l’école de formations professionnelles Syntra vient d’être vendu à la Communauté Musulmane de Belgique, une organisation liée à l’organisation islamique européenne, Milli Görüs, dont le siège, situé en Allemagne, est contrôlé par l’AKP et le gouvernement turc. 

L’école Syntra s’est installés sur un nouveau campus, au Thor Park de Waterschei, une partie de la commune limbourgeoise de Genk. A l’annonce de ce déménagement, de nombreux intéressés ont visité l’établissement. Seule la Communauté Musulmane de Belgique aurait toutefois fait une réelle offre. Un compromis a donc été signé, et un acompte versé.

Le bourgmestre de Genk, Wim Dries (CD&V) n’est pas particulièrement content de l’arrivée d’une école musulmane, même s’il admet devoir respecter la liberté d’enseignement. "Il existe déjà un réseau élaboré d’écoles à Genk. Parallèlement, cela fait des années que nous luttons contre la ségrégation. Si cette école est reconnue, cela signifie qu’elle aura rempli les exigences flamandes de qualité d’enseignement, et qu’elle s’intègrera totalement au réseau de l’enseignement de Genk", a-t-il commenté.