Touring lance les vélos-cargo pour dépanner à Gand et Bruxelles

L’organisation de mobilité a inauguré ce dimanche sans voiture, dans les villes de Gand (Flandre orientale) et Bruxelles, un projet-pilote de dépannage. Il s’agit de vélos-cargo électriques (photo) qui permettent de contourner les goulets d’étranglement spécifiques dans ces deux villes, pour atteindre plus facilement un véhicule qui doit être dépanné. Touring souhaite aussi avoir une flotte plus écologique.

D’après Touring, Gand et Bruxelles ont chacune des problèmes spécifiques de mobilité qui compliquent souvent la tâche des services de dépannage de véhicules. L’organisation de mobilité a donc lancé le 16 septembre un projet-pilote : deux patrouilleurs à vélos-cargo électriques. Ils peuvent atteindre plus rapidement un véhicule en panne, tout en polluant moins.

Touring a en effet l’intention de rendre sa flotte de dépannage plus verte. Les patrouilleurs envoyés sont des cyclistes chevronnés, qui doivent transporter jusqu’à 70 kilos d’outils. Les premiers essais ont cependant révélé qu’une charge de 45 kilos est suffisante et sure à transporter, pour effectuer la plupart des réparations.

"Dans près de la moitié des cas, il s'agit en effet de problèmes de batterie ou de pneus. Ceux-ci peuvent être résolus avec l'équipement et les produits disponibles dans le vélo-cargo. De nombreux problèmes électriques et électroniques peuvent également être résolus sur place. En pratique, un patrouilleur apporte du réconfort dans 9 pannes sur 10", indique Touring.

Les patrouilleurs-cyclistes auront également à bord tout l’outillage pour résoudre les problèmes des vélos électriques. Dans ce cas également, il s’agit très souvent d’un problème de pneu, de difficultés avec la chaîne ou d’une petite panne électrique.