Termont veut que les travaux de la gare de Gand soient réalisés comme prévu

Le bourgmestre de Gand Daniël Termont (SP.A) n’est pas d’accord avec la manière dont la SNCB veut terminer les travaux de rénovation de la gare de Gent Sint-Pieters. Il est apparu, la semaine dernière que la SNCB ne disposait pas d'un budget suffisant pour couvrir les voies 1 à 7, comme elle l'avait déjà fait pour les voies 8 à 12. Dans une lettre au ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR), le conseil communal de Gand a demandé des ressources supplémentaires pour les travaux de finition de la gare.

La SNCB a dû adapter ses plans de rénovation de la gare Sint-Pieters à Gand. "Certaines voies ne seront pas couvertes, mais bien les quais", a confirmé le porte-parole de la VRT NWS, Bart Crols.

Les travaux de rénovation de la gare s’éternisent depuis des années. Jusqu'à présent, les voies 8 à 12 ont été recouvertes, mais selon la SNCB, il n'est pas possible d’en faire de même pour les 7 premières voies. "Les devis que nous avons reçus sont beaucoup plus élevés que le budget, ajoute Bart Crols, qui souligne que le confort des utilisateurs des chemins de fer ne sera pas réduit.

Le bourgmestre de Gand Daniël Termont n’en est pas convaincu. Selon lui, les voyageurs ne seront pas bien protégés contre la pluie et le vent si seuls les quais sont couverts. "Avec les échevins de la ville, j’ai adressé une lettre au ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR), et le conseil communal sera sans doute favorable à ma démarche – pour lui demander de mettre plus de fonds à la disposition de la direction de la SNCB afin de terminer les travaux de la gare comme c’était prévu".

Daniël Termont souligne l'importance de Gent Sint-Pieters. "C’est la gare de voyageurs la plus importante de Flandre. 60 000 voyageurs y embarquent et débarquent chaque jour. "Alors je pense que nous avons droit à une gare entièrement terminée. Le projet tel qu’il est proposé aujourd’hui est inacceptable".

Actuellement les travaux sur le site de la gare sont quasi à l'arrêt. "La première phase des travaux aux voies 8 à 12 est presque terminée. La deuxième phase débutera au cours de la deuxième moitié de 2020 ", déclare Bart Crols. La SNCB vise désormais 2027 comme date butoir.