Geert Bourgeois annonce que la Flandre va investir davantage dans l’aide sociale

Le gouvernement flamand va investir davantage de moyens financiers dans l’aide sociale. Le ministre-président flamand Geert Bouregois (N-VA) l’a annoncé ce midi, lors de l’émission dominicale de la VRT "De zevende dag". Le gouvernement flamand veut ainsi répondre aux critiques sur la pauvreté infantile qui ne baisse pas et sur le manque de places dans les institutions flamandes de la jeunesse.

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois a annoncé que des fonds allaient être débloqués dans le secteur de l’aide sociale. Le gouvernement flamand veut ainsi répondre aux critiques selon lesquelles la pauvreté infantile n’a pas baissé en Flandre et que les places manquent toujours cruellement dans les institutions de protection de la jeunesse.

Le ministre-président flamand n’a pas voulu annoncer le montant exact qui sera débloqué. Il l’annoncera ce lundi lors de sa traditionnelle déclaration de septembre devant le Parlement flamand.

"Nous allons débloquer une somme très importante. Nous avions annoncé en 2014 que nous voulions dépenser un demi-milliard d'euros de plus pour l’aide sociale en 2019. Vous verrez demain si nous allons atteindre cet objectif ", a déclaré Geert Bourgeois.

Geert Bourgeois est aussi déterminé à faire baisser la pauvreté infantile en Flandre. L'indice de précarité pour la Région flamande a augmenté de près d'1% entre 2016 et 2017 et s'élève désormais à 13,76% selon Kind & Gezin.

"Nous allons adopter le nouveau système d’allocations familiales qui permettra de réduire de 10% la pauvreté infantile" a déclaré Geert Bourgeois. Il se réfère à une étude de la KU Leuven.

"Le gouvernement flamand souhaite également investir davantage dans le domaine de l’économie, de la recherche et du développement" a encore déclaré le ministre-président.

Geert Bourgeois est âgé de 67 ans, il pourrait donc songer à la retraite mais il n’a pas voulu encore annoncer quand il déciderait de quitter la politique. "Vous le serez au moment voulu" a déclaré Geert Bourgeois.