BELGA/WAEM

Asile et migration : le gouvernement reporte la fermeture de sept centres d’accueil

Le gouvernement fédéral a décidé de reporter la fermeture de trois centres d’accueil pour demandeurs d’asile en Flandre, et de quatre établissement en Wallonie, pour répondre à la hausse du flux de migrants de ces derniers mois. 

Les centres de Houthalen-Helchteren, Mont-Aigüe et Sint-Niklaas devaient fermer leurs portes le 30 septembre prochain, alors que la fermeture des centres de Tournai, Namur, Sainte-Ode et Arlon était prévue pour le 30 décembre.

Les autorités fédérales ont finalement décidé de garder ces sept centres collectifs ouverts jusque fin juin 2019. Un accord politique doit toutefois encore être ratifié au conseil des ministres de vendredi prochain à ce sujet.

"On a vu que tout d'un coup, le flux de migrants augmentait durant l'été et ce flux reste constant en septembre", explique Katrien Jansseune, porte-parole du secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration Theo Francken. "Le gouvernement a donc pris la décision de ralentir partiellement le plan de démantèlement de places d'accueil en collectivité."